fbpx

Elya's Motorshop

Custom Honda Cm 125

Nouvel article d’Elyas pour vous faire découvrir la prépa de Tom le (Custom d’une 125CM Honda), un des nombreux passionnés présent sur le groupe de notre page Facebook.

Tom à 30 ans et habite dans un petit village en Ariège, magnifique département où il a obtenu un BTS industrialisation produit mécanique issue d’usinage et une licence en technique aéronautique et spatial. Après avoir 8 ans dans l’aéronautique autour de plusieurs domaine (usinage, composites, chaudronnerie, assemblage), Tom s’est lancé et à monté son atelier moto. Il bricolais déjà depuis bien longtemps, et nous a confié avoir commencé la course en 50cc à l’âge de 12 ans, puis en 80cc, en 500cc et en 600cc ! Jolie !
Et puis le petit Marley est arrivé, Tom a décidé d’arrêter à la naissance de son fils.  Depuis ses 12 ans, Tom apprend la mécanique, grâce à ses études et son expérience de la course et dans l’aéronautique. Ajoutons à ça une association sportive pour la pratique de la moto sur circuit qu’il a monté il y a 8 ans ! Encore une sacré expérience puisque l’association bénéficiait grâce à la présente d’un ingénieur motoriste d’un banc de puissance. En plus de tripoter des moteurs, Tom à pu expérimenter le banc de puissance !!! Le montage d’un atelier était incontournable.

Vous savez tout. Enfin ce qu’il faut savoir sur Tom 🙂

Nous avons fait le choix de laisser Tom expliquer décrire partager son expérience de custom sans retranscrire son histoire. La voici :

Début du travail sur la 125CM Honda

Alors la 125 CM Honda, on peut dire que ce sont mes anciens collègues qui me l’ont financé en cadeau de départ grâce une belle “enveloppe”. C’est officiellement la 1er moto sortie de Cus’Tom (même si j’en ai déjà quelques une à mon compteur).

Acheté 400€ à un papy, toute d’origine avec l’option sacoche en cuir “easy rider” sur le garde boue, et tournante mais juste au ralenti.

L’idée était de la rendre plus sexy, en conservant son coté rétro, en gardant la boite à air et le garde boue AR d’origine  pour viser les jeunes citadins qui veulent s’éviter les bouchon au quotidien.

C’est parti, démontage du superflu (selle énorme, clignotant de tank,…)

Pour l’arrière, montage d’une nouvelle selle avec bande cligno et feu intégré, il a fallu modifier la boucle arrière pour adapter cette selle.

J’ai aussi remplacé les amortisseurs ar par un modèle adaptable à bonbonne de gaz séparé car en les démontant  il y en a un qui s’est desserti en le sortant des fixations.

Pour l’avant, le guidon “choppeur” n’avait plus sa place, tout comme l’immense Bulle. L’ensemble bloc compteur très années 80, a lui aussi volé, et c’est fait remplacé par un petit compteur à aiguille et témoin, avec son greffage sur le faisceau. Pas si simple à intégrer à cause du câble mécanique que je n’ai pas voulu remplacer par un système numérique. Solution inédite, le câble passe dans le phare !

Le phare d’origine, avec sa petite casquette oldschool a été restauré. Le contacteur à clés a été déplacé le long de la colonne de direction pour fluidifier l’espace “guidon”. Pour la commande de starter, a tirette vintage, il a fallu la garder pour conserver le coté rétro, et, sûrement sous l’influence de la course et du rétro, il a fini à l’avant de la moto sous le phare, (ca me fait penser a une Shelby cobra, un truc pas forcément pratique mais très attachant).

Je n’ai pas fait de réfection du moteur, car il a encore une bonne compression, la distribution avait été faite et il est réputé fiable.
Tout est réalisé à l’atelier (mécanique, faisceau, boucle arrière, soudure tig mig, tôlerie et thermolaquage des pièces méca) sauf la peinture carrosserie qui est sous traité. Puis pour le reste, rénovation des chromes, nettoyages complet, , nettoyage ultrasons du carburateur, et une grosse révision complète.

Et pour finir, la peinture du réservoir et des caches latéraux, mine de rien assez complexe sur le choix de la teinte, le rouge d’origine lui allait plutôt bien, mais j’avais envi de lui donner plus de caractère pour qu’on oubli son côté petite 125 timide. Le choix s’est porté sur un rouge un peu plus “sanguin” que l’origine, qui lui rajoute  plus de “présence”.

Il aura fallu 50h de travail étalé sur 2 mois !

La prochaine customisation est en cours, c’est un 500 xv mono amortisseur AR, mais avec beaucoup plus de travail, transformation complète en café racer,  échappement sur mesure, nouvelle peinture de tout (cadre jante..) faisceau complet sur mesure..

INFO COVID-19: NOUS MAINTENONS LES LIVRAISONS. LIVRAISON OFFERTE A PARTIR DE 100€Go !
+ +
0